Retour sur les 3 découvertes archéologiques de 2020

L’année 2020 a beau nous avoir privés de voyage à cause de la crise sanitaire, cela n’a pas empêché les archéologues de nous faire part de leurs découvertes. Partons ensemble vers un voyage qui va nous ramener plusieurs centaines d’années auparavant, à travers ces découvertes archéologiques fascinantes.

Deux victimes retrouvées à Pompéi

Pompéi, la mythique cité italienne disparue continue de faire l’objet de nombreuses fouilles archéologiques depuis plusieurs années. Après des pièces entières, des objets ensevelis par la couche de magma lors de l’éruption du Vésuve ou encore des fresques datant de cette époque, les archéologues ont découvert cette année deux victimes dans les vestiges antiques. Deux squelettes gisaient dans l’étage inférieur d’une villa. Après application d’une couche de plâtre, on a pu reconstituer leur corps dans leur position originelle. Il s’agirait de deux hommes selon les spécialistes.

Un nouveau mystère révélé à Nazca

Le désert de Nazca, au sud du Pérou, ne cesse de révéler les mystères autour de la civilisation disparue portant le même nom. Après les grandes lignes qui ne peuvent être aperçues que du ciel (en avion ou en hélicoptère), un dessin gigantesque de chat, passé inaperçu auparavant, avait été découvert l’année dernière. D’après les spécialistes, ce géoglyphe long de 37 mètres aurait été réalisé par les Paracas, une civilisation antérieure à celle des Nazcas.

Le trésor de Saqqarah

Les trésors antiques du sable d’Égypte ne cessent d’émerger au fil des fouilles entreprises depuis plusieurs années. Cette année, le ministère des Antiquités du pays a présenté plus d’une centaine de sarcophages parfaitement préservés retrouvés dans la nécropole de Saqqarah, dans le sud de la capitale. Ils auraient appartenu à des hauts responsables de la Basse époque (-700 à -300 avant J.C) et la période ptolémaïque (-323 à -30 ans avant J.C).